Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.
[mc4wp_form id="4890"]
Zapisz Zapisz

Détruisons la terre sans plus attendre !

No images

Wadi Mhiri

1 // Titre : Terre kamikaze – Technique : Grès émaillé – Date : 2017

2// Titre : Le nouveau-né est déjà là – Technique : Grès émaillé – Date : 2017

3// Titre : La terre ne swingue plus – Technique : Grès émaillé – Date : 2017

4//Titre : Virus bon pour la récolte – Technique : Grès émaillé – Date : 2017

Détruisons la terre sans plus attendre !

Le virus de l’humanité ne cesse de se répandre sur terre comme un cancer à l’évolution très lente, mais menant à un résultat fatal.

La terre se défend et s’enroule en boule, préparant son attaque contre ces humains ingrats et orgueilleux. Se vengera-t-elle ?

Se plaçant en roi de l’univers, l’homme massacre et pollue la nature pour construire en hauteur de magnifiques grattes ciel, il parfume les plaines de pesticides et contamine les ressources pour plus de productivité. Il crée et garde les frontières au prix du sang.

Ceci ne continuera plus dans l’impunité totale, la terre se prépare et rassemble ses forces pour exprimer son ras-le-bol.

Longtemps en gestation, l’obus casse le manteau terrestre et pointe son nez menaçant et destiné à son unique mission de destruction intégrale. Dirigé vers le ciel et prêt à tout faire exploser. Une terre kamikaze commence à voir le jour.

Munie de ceinture en cartouches ou complètement incrustée de balles de tailles différentes ressemblant à une touffe d’épines rigides, le globe bleu se lance dans la destruction à la place de construire.

L’emplacement de l’Afrique est marqué par les fleurs bleues, représentant un côté ironique où la terre jette des fleurs aux dirigeant africains en récompense à leurs contributions d’avoir mis à feu et à sang leurs pays pour leurs intérêts personnels.

Cette terre est désemparée face aux comportements paradoxaux des humains qui d’un côté prônent l’égalité, les droits de homme et la paix, et de l’autre côté évoluent dans l’irrespect total des ressources et de la nature qui les entoure.

Dans son incompréhension, elle observe ébahie, puis coléreuse, et lorsque l’injustice atteint son comble, la terre frôle la démence et dégoupille sa grenade pour se suicider et se débarrasser de tout ce qui la constitue, avant qu’elle ne devienne cadavre, avant qu’elle ne se transforme de planète poubelle, elle préfère mourir et garder un semblant de beauté et de dignité.